Ce bon vieux Dagobert a-t-il réellement mis sa culotte à l’envers ?

En faisant le tri dans la bibliothèque de ma petite sœur, j’ai retrouvé un livre pour enfants exposant les paroles de petites chansons gondolantes telle que celle du légendaire bon roi Dagobert. Curieuse que je suis, je me suis posée une question qui n’avait auparavant jamais effleuré mon esprit : Dagobert a-t-il réellement mis sa culotte à l’envers ? Question qui a son importance car si tel est le cas, c’est quand même tendu pour l’arrière-arrière-petit-fils de Clovis…Le_bon_roi_Dagobert.jpg

Toujours à l’affut d’une nouvelle anecdote croustillante, je me suis penchée sur l’origine de cette chanson qui, à première vue, porte sur un mérovingien qui régna  sur l’Austrasie de 622 à 632 et devient roi des Francs de 629 à 639. Dagobert, dont le nom signifie en langage franc « bonheur du jour », rêve de reconstituer le royaume de Clovis, son aïeul, et compte bien y parvenir avec l’aide de son fidèle serviteur, Eloi, à la fois argentier, ancien orfèvre et conseiller du roi. Je cite ce personnage car, si vous êtes de vrais adeptes de la chanson, vous aurez remarqué que le grand Saint Eloi est présent dans chaque paragraphe, comme l’atteste celui-ci : « Le bon roi Dagobert A mis sa culotte à l’envers ; Le grand saint Éloi Lui dit : Ô mon roi ! Votre Majesté Est mal culottée. C’est vrai, lui dit le roi, Je vais la remettre à l’endroit. »

220px-Emile_Signol_(1804-1892)_-_Dagobert_Ier_roi_d'Austrasie_de_Neustrie_et_de_Bourgogne_(mort_en_638)
Dagobert Ier peint par Émile Signol au XIXème siècle (musée national du château de Versailles et de Trianon).

Bien que les mérovingiens aient pour réputation d’être des rois fainéants, Dagobert fait de Paris sa nouvelle capitale et participe à la mise en place d’un régime modéré et pacifié, notamment par un traité de paix perpétuel avec l’empereur d’Orient, Héraclius, en 631. Tous ces éléments nous montrent le dynamisme de Dagobert qui fait de lui un roi respecté. Nous nous apercevons donc qu’il n’y a aucune raison pour que ce roi soit humilié par une telle chanson.

Par ailleurs, Dagobert ne peut avoir mis sa culotte à l’envers puisqu’à son époque la culotte n’existait tout simplement pas. En effet, au Moyen-Age, on ne portait pas plus de culotte à l'époque moderne.jpgculotte qu’à l’Antiquité. La culotte évoquée dans cette chanson renvoie en réalité à une sorte de pantalon arrivant aux genoux qui fit son apparition à l’époque moderne auprès de la noblesse. C’est d’ailleurs en référence à cela que certains révolutionnaires se font appelés les sans-culottes, par opposition à la culotte courte portée par les aristocrates.

Après avoir mené ma petite enquête, je me suis donc rendue compte qu’il n’y avait pas de culotte à l’époque de Dagobert et qu’il ne pouvait par conséquent s’agir d’un épisode qui eut réellement lieu. Mais la question demeure : pourquoi diable avoir créé cette chanson ?

La réponse se trouve dans la date de création de cette dernière. En effet, Le Bon Roi Dagobert tire son origine des années 1750-1800, soit aux alentours de la Révolution Française. Tiens, tiens… Comment expliquer la ridiculisation d’un mérovingien à l’époque où Louis XVI, soit un Bourbon, est au pouvoir ? La raison est simple : nous savons tous à quel point le règne de Louis XVI était contesté et ô combien ce souverain suscita la haine de son peuple. Il apparaît donc banal que des chansonnettes de la sorte voient le jour à son sujet. Remplacer ce roi moderne par un mérovingien leur permettait de laisser intacte le nom des Bourbons et de ne subir aucune répression. En effet, les scélérats à l’origine de la chanson auraient pu être accusés d’avoir commis le crime de lèse-majesté, représentant une atteinte à la souveraineté. Vivement contestée à l’époque des Lumières, la punition de ce crime pouvait aller très loin, jusqu’à la mort… Il semblait donc préférable si l’on tenait à la vie de mentionner Dagobert, d’autant plus que son nom rime avec « envers » ( une pierre deux coups) !

Le mystère étant dorénavant révélé, nous savons que Le Bon Roi Dagobert est une chanson portant non sur la couardise et la maladresse de Dagobert, mais bien sur le fameux Louis XVI qui, en réalité, perdit sa tête et non sa culotte !

F.A  

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s