La parfumerie à la Renaissance

La Renaissance est une période relativement courte, s’étalant du XIVème au XVIème siècle. Néanmoins, cette époque est riche en innovation et en raffinement. En effet, la découverte du Nouveau Monde annonce une nouvelle ère dans laquelle se développeront de nouvelles techniques, tant artistiques que scientifiques. Mais, contrairement à ce que nous pourrions penser, les techniques de fabrication de parfum sont antérieures à la Renaissance et viennent essentiellement des savoirs du monde chrétien médiéval issus de la médecine arabe. La parfumerie connaît cependant une évolution exceptionnelle au cours de cette période. En effet, les parfums sont très recherchés et l’invention de l’imprimerie permet de diffuser en masse les méthodes de confection et de conservation de ces produits. La venue de Catherine de Medicis, en tant que future femme de Henri d’Orléans, participe également à propager la mode italienne du parfum en France. Ainsi, la ville de Grasse ne tarde pas à s’imposer comme l’une des grandes villes de parfum grâce à ses tanneries et au parfumage de vêtements. Par ailleurs, les produits importés, qui étaient jusqu’alors réservés à la cour, se sont généralisés à cette époque et sont devenus accessibles à tous.

Destiné à Elisabeth de Pologne, Le tout premier parfum de l’époque moderne, appelé Eau de Hongrie, est un alcoolat de romarin créé en 1370. Mais c’est au cours de l’année 1500 que l’on trouvera le premier traité imprimé sur la distillation appliquée aux parfums : le fameux Liber de arte distillandi de simplicibus, écrit par le médecin strasbourgeois Hérôme Braunschweig. On utilise alors une large diversité de matières animales ou végétales telles que l’ambre gris, le musc, le jasmin, la civette, le romarin, la lavande, l’iris de Florence ou encore la rose de Provins, digne descendante de la rose de Damas. Nous savons, par exemple, que pendant son exil à Usson en 1595, Marguerite de Valois, fille d’Henri II, sœur de François II, Charles IX et Henri III et future femme du roi Henri IV (ça commence à faire beaucoup de monde !), fit venir de chez son parfumeur parisien, Simon de Vaulx, une composition à base d’ambre et de musc dans une boîte de parfumeur. En outre, la conquête des nouveaux mondes, caractéristique de la Renaissance, permet à la parfumerie de toucher à de nouveaux produits exotiques à l’instar du gingembre, de la vanille, de la cannelle…

pomander-2

Je suppose que l’on connaît tous l’histoire qui raconte que le parfum fut inventé afin de masquer les terribles odeurs corporelles à une époque où se laver ne faisait pas partie du quotidien… Les préparations parfumées avaient donc pour tâche de camoufler ces odeurs dérangeantes pour les nez aiguisés. pomanderIl est cependant intéressant de noter que ces parfums n’étaient pas directement versés sur la peau, comme on le fait aujourd’hui, mais plutôt sur de petits accessoires qui, en plus d’en mettre plein la vue, en mettaient plein le nez. Nous pouvons prendre pour exemple les célèbres pomanders dont le premier fut cité en 1174 dans un document décrivant le pomander que le roi Baudouin de Jérusalem offrit à l’Empereur Frédéric Barberousse en guise de remerciement pour son aide dans la lutte en faveur du Christianisme. Puis, ce terme prend un nouveau sens jusqu’à désigner, au XIVème siècle, un objet dans lequel était posée une boule odorante. Il s’agit d’un minuscule coffre sphérique ouvert en son milieu. Devenus des pièces d’orfèvrerie vers la fin de la Renaissance, les pomanders composés d’or ou d’argent se portaient généralement à la ceinture ou faisaient office de bracelets ou de colliers.

Pour en savoir plus, je vous conseille Le Bain et le miroir, Soins du corps et cosmétiques de l’Antiquité à la Renaissance Édition publiée sous la direction d’Isabelle Bardiès-Fronty, Michèle Bimbenet-Privat et Philippe Walter

F.A

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s